Le pouvoir des images

· · · · · · · | Revue de presse | Aucun commentaire sur Le pouvoir des images

Pour son Grand dossier n°52, la revue Sciences Humaines s’intéresse au pouvoir des images.

S’ouvrant sur cette nouvelle théorie apparue au début des années 2000 qui affirme que « l’imagination pourrait bien représenter le facteur clé qui a fait de l’humain un être singulier » autrement appelé « animal imaginatif », et que « les images mentales sont la source commune du langage, des capacités techniques, de l’art, mais aussi de nouvelles formes de vie en société fondées sur des projets communs » (Jean-François Dortier), ce numéro se propose d’explorer l’importance des images depuis les premières représentations connues d’animaux sur les parois de grottes jusqu’aux selfies numériques postés sur Instagram.

Car les images ont une histoire, étroitement liée aux développement techniques et technologiques ; elles ont des usages, liés au religieux, au politique, aux savoirs, au divertissement, aux domaines public et privé ; elles ont enfin des significations, que différentes disciplines (l’iconologie, les visuals studies, la sémiologie…) se proposent d’analyser.

Ce dossier se conclut sur la nécessité, aujourd’hui que nous vivons dans « un monde saturé d’images », d’apprendre à les décrypter, ces images : « Éduquer aux images consiste à sérier, légender, identifier ce que nous regardons. Voilà le grand danger du monde où nous vivons : la consommation indifférenciée » (Laurent gervereau). Car une image est une construction ; elle est produite dans un contexte ; elle est souvent accompagnée d’un texte ; elle demande finalement « l’acquisition de repères permettant de situer ce que nous regardons dans le temps, dans l’espace et par type de support » (op.cit.)

Et nous, de refermer ce passionnant numéro avec le besoin de nous replonger dans La Chambre claire de Roland Barthes (injustement oublié dans la bibliographie quelque peu succincte proposée en dernière page).


Aucun commentaire

Comments are closed.